3 octobre 2008

Ma vie de zombie


La mode zombie incite de plus en plus d'auteurs à se pencher sur le filon, particulièrement en BD.
Ceci dit je ne vais pas tout de suite cracher dans la soupe, Ma vie de zombie semble être l'œuvre de gens qui croyaient en leur projet et qui s'y sont consacré à fond. Le résultat est somme toute sympathique, lire une BD avec des zombies n'est jamais déplaisant.
Mais on peut y apporter tout de même quelques critiques. En premier lieu l'histoire me fait terriblement penser à Dellamorte Dellamore, film de zombie ô combien excellent (certain le qualifient même de meilleur film de zombie de tous les temps, c'est dire !), en effet dans le film comme dans la BD l'histoire est celle d'un gardien de cimetière qui se retrouve confronté au réveil de ses pensionnaires, une histoire d'amour impossible, une semi poésie nihiliste à souhait, bref on retrouve beaucoup de chose qui à première vue ne sont pas négative mais qui obligent à se poser des questions quand à l'originalité du scénario.
Passé ce petit détail on trouvera quelques petites références qui feront sûrement plaisir aux amateurs les plus éclairés (le râteau planté dans la tête par exemple).
Le dessin est agréable, le scénario quand à lui est un peu léger à mon goût, disons que l'intrigue se fini un peu rapidement, à croire qu'il fallait boucler le tout en quelques pages pour ne pas dépasser les limites imposées par l'éditeur, dommage car en développant un peu plus, quitte à sortir un deuxième album, l'œuvre aurait sûrement gagné en force et en intensité.
Bref, des petits regrets donc, mais c'est tout de même agréable à lire et c'est un bien beau cadeau pour tout amateur de zombie qui voudrait se faire un petit plaisir, la BD est jolie, épaisse et ne coute pas trop cher (dans les 13€).

1 commentaire:

locutus57 a dit…

Un gardien ce cimetière qui se retrouve confronté au réveil de ses pensionnaires et une histoire d'amour, ça fait en effet beaucoup penser à l'excellent, au génial, à l'étrange "Dellamorte Dellamore".